Archives de tags | vampire

A comme Association, tome 1. Erik Lhomme

Le jour où j’ai pour la première fois entendu parler de cette saga co-écrite par Erik Lhomme et Pierre Bottero, je me suis dit qu’il faudrait qu’un jour je regarde ça de plus près. C’est aujourd’hui chose faite, puisqu’en décembre dernier j’ai lu le premier tome.

 

Synopsis

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de l’Association. L’organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d’ail !

 

Mon avis

Dès les premières pages du roman, j’ai adoré Jasper, le personnage principal. Le fait qu’il soit doté d’un humour aux jeux de mots aussi pourris que les miens n’y est peut-être pas tout à fait étranger ^^.
Dès le début, l’histoire commence fort. Les ennuis et les mystères ne se font pas attendre, et ça c’est carrément chouette ! Même si je n’ai rien contre les histoires qui prennent le temps de s’installer, bien évidemment… mais là, vu le caractère bien trempé du personnage, je trouve que cela collait parfaitement, et faire du brodage descriptif autour de l’histoire n’était pas de mise avec l’ambiance du récit.
Jasper, donc, est un lycéen comme les autres. A la différence près que, outre posséder un humour tordu, il possède également des pouvoirs magiques. Et ça, l’Association compte bien s’en servir à bon escient : mettre un terme au trafic de drogue qui sévit chez les vampires. Sauf que quand t’as 15 ans, que t’es un tout nouveau stagiaire et que tu ne connais donc pas toutes les ficelles du métier, tout ne se passe pas toujours comme tu l’espérais…

A comme Association est avant tout un roman jeunesse. Autrement dit, l’intrigue reste simple et facilement assimilable. Cela dit, elle n’en est pas moins très intéressante et bien menée ! Intrigue simple ne signifie ni histoire plate, ni histoire simpliste. Bref, en suivant les aventures de Jasper, vous êtes sûrs de connaître de belles aventures, d’être surpris par quelques changements de situation, de faire des découvertes plus ou moins agréables.. en résumé de ne pas vous ennuyer !

Vous l’aurez compris, ce premier tome m’a définitivement convaincue de lire la suite. Et d’ailleurs, le tome 2 attend déjà sur ma liseuse 🙂

 

Côté challenge


 

Je suis une légende. Richard Matheson

C’est par le biais du système du circul’livre que j’ai fait l’acquisition de Je suis une légende.
Vous connaissez le circul’livre ? Le principe est simple : il s’agit en fait d’un échange de livre. Un stand est installé, avec tout plein de livres, toi tu peux en prendre un, et en échange tu en laisses un autre.
Et donc, il y a quinze jours j’ai décidé de le lire.

 

 

Synopsis

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l’abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie.
Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil… Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu’aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme. Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l’ultime survivant d’une espèce désormais légendaire.

 

Mon avis

Vous avez vu le film éponyme avec Will Smith ? Vous vous souvenez de se aventures avec son chien ? Ok ! Alors oubliez ! Car si le titre est le même, s’il y a bien un chien dans l’histoire, et si le film s’inspire du livre, il est loin, très loin de lui rendre hommage. En fait, je crois que j’ai rarement été déçue par une adaptation ciné tirée d’un roman. Non pas dans le sens où le film est mauvais en soi (y a bien pire), mais parce qu’à mon sens, le message véhiculé par le roman ne ressort absolument pas du film. Ni par le personnage, ni par l’ambiance. Bref, je vais arrêter de parler du film pour me concentrer uniquement sur le roman.

Et alors mes amis, quelle claque !!! Je suis une légende est un roman court, mais tellement, tellement intense…

L’histoire c’est quoi ? C’est celle d’un monde apocalyptique, une terre où les morts-vivants, plus précisément des vampires, ont pris possession des lieux. Suite à une épidémie, les hommes meurent… avant de ressusciter. Plus pâles, plus bizarres, et surtout plus assoiffés de sang. Et en un rien de temps, toute la Terre est occupée par les morts-vivants… Toute ?! Non, car une maison peuplée par un irréductible gaulois américain résiste encore et toujours à l’envahisseur. Cet homme résiste à l’envahisseur grâce à une préparation minutieuse de chaque minute qui régente ses journées. Une préparation aussi bien matérielle qu’intellectuelle. Car il va lui en falloir du courage à ce cher Robert Neville pour faire face à cette horde de vampires.

Dès la première page du livre, nous nous retrouvons au cœur de l’action, en compagnie de Robert Neville. Et jusqu’à la fin, jamais nous ne le lâcherons. C’est donc par les yeux du personnage principal que nous découvrons ce monde apocalyptique. Très rapidement, l’auteur incite le lecteur à se mettre à la place de son personnage, et lui permet ainsi de se fondre dans l’histoire. Une histoire qui pourtant n’a rien de palpitante en soi, puisqu’il s’agit pour Robert de passer la journée à protéger sa maison, trouver de quoi se nourrir, avancer dans ses recherches sur la question de la venue de cette épidémie, puis passer sa nuit à essayer de dormir et espérer que ses protections tiendront le choc jusqu’à l’aube. Et quand cela dure depuis des années, on s’imagine aisément qu’il y aurait presque une sorte de routine, une monotonie.
Alors évidemment, tout ne se passe pas toujours comme prévu. Il arrive parfois que cette routine soit brisée, qu’une protection soit moins efficace, et c’est ce qui va donner vie au côté Fantastique de ce livre.  Ce sont ses rebondissements de l’histoire qui m’ont tenu en haleine du début à la fin. Parce qu’évidemment, je me demandais à chaque fois s’il allait lui arriver quelque chose, s’il allait pouvoir résister une fois de plus à ses assaillants.

Mais ce livre, ce n’est pas qu’une histoire de Science-Fiction et de survie d’un homme envers et contre tout. C’est surtout un livre qui nous parle de la solitude d’un humain. Car il est clair que le vrai combat que mène Robert Neville n’est pas contre les vampires, mais contre sa solitude, contre cette vie en tant qu’être humain qu’il voit disparaître au fur et à mesure. En effet, au début de l’histoire, le personnage semble avoir un instinct de survie inébranlable. Il est prêt à tout pour résister. Et puis le doute s’installe dans sa tête, ainsi que dans celle du lecteur (en tout cas la mienne). Et alors, comment s’étonner qu’il se demande quel est l’intérêt de cette survie s’il est le dernier homme ? Et bien sûr, comme je le comprends, quand il dit vouloir tout abandonner, et se livrer corps et âme aux mort-vivants… Robert Neville est un homme ordinaire, il n’a rien d’un super héros préparé à sauver l’humanité. En fait, il n’était préparé à rien, et finalement je me dis qu’au début il a plus agi pour sauver sa propre peau que dans un quelconque but altruiste. Et ce n’est que par la force des choses que son regard sur lui-même et le monde qui l’entoure vont changer. Et c’est en ça que j’ai trouvé ce roman absolument génial : Le personnage principal n’est pas un héros. C’est un homme qui doute, qui baisse parfois les bras, qui n’arrive pas toujours à analyser ce qui lui arrive, mais un homme qui malgré tout va de l’avant, mu par un instinct de suvie purement humain.
En conclusion, Je suis une légende est un court roman à l’action peu présente, mais bourré de réflexions, d’introspections et toutes ces petites choses qui font que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

 

Côté challenge


Chasseuse de la nuit, tome 3. Jeaniene Frost

Non mais c’est dingue le retard que j’ai pu accumuler concernant la rédaction de mes avis lecture !! ‘fin bref…
Donc, cet été j’ai lu le troisième tome de la saga de Jeaniene Frost « La chasseuse de la nuit ». Les deux premiers tomes m’avaient bien emballé, ce qui n’est pas rien puisque à la base, ce n’est pas le genre de littérature que j’affectionne le plus. Et comme le début m’avait bien plu, il aurait été dommage de m’arrêter en si bon chemin. N’est-ce pas ?

Synopsis

Cat Crawfield est en danger : les vampires l’ont démasquée ! Et, alors que sa relation avec son amant suceur de sang était au top, voilà qu’une femme resurgit du passé de Bones, bien décidée à se débarrasser de lui.
Prise au piège de la vengeance de ce vampire et en même temps déterminée à aider Bones à empêcher l’explosion d’une véritable bombe magique, Cat ne peut même pas recourir à ses trucs habituels d’agent spécial. Pour s’en sortir, elle devra s’abandonner à ses instincts de vampire, ce qu’elle redoute tant…

 

Mon avis

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Cat et Bones pour de nouvelles aventures. Et justement, côté aventure, il s’en passe des choses dans ce tome !

Dès les premières pages, l’action démarre sur les chapeaux de roues. On retrouve Cat et Bones en pleine action, ayant maille à partir avec des adversaires coriaces. Et ça, c’est une chose que j’apprécie chez Jeaniene Frost : elle ne s’embête pas à tourner autour du pot au début de chaque aventure pour faire durer le suspens, elle ne cherche pas à tout prix à créer des rebondissements ou des retournements de situation juste pour tenir en haleine le lecteur. Non, elle va droit au but, les actions se succèdent, on passe d’une aventure à une autre. Et pourtant, le suspens est bel et bien présent, et l’intrigue m’a happée du début à la fin de ce tome.

Et alors qu’est-ce qui lui arrive à Cat ? Et bien plein de choses, pas toujours très belles. Voir même très vilaines. En clair, elle va encore s’en prendre plein la tronche, et dans tous les sens du terme. Mais Cat c’est une battante, alors elle va faire face avec force et courage. Et quand le courage vient à manquer, Bones n’est jamais bien loin. Du moins, en principe…

Outre l’intrigue en elle-même, ce tome nous en apprend plus sur le passé des deux personnages principaux. Ainsi, nous faisons plus ample connaissance sur le passé de Bones, sur sa vie en tant qu’humain. Mais également, l’auteure nous dévoile l’histoire de Cat, et plus précisément celle de sa mère. Ce qui s’avère particulièrement intéressant, et nous permet de mieux comprendre cette dernière, car il faut bien avouer qu’elle est loin d’avoir un comportement de mère exemplaire. Et si dans les deux premiers tome, la mère de Cat me sortait par les trous de nez, à présent je ne suis plus très sûre de quoi penser. D’un côté j’ai envie de la prendre en pitié pour ce qu’elle a subi, mais en même temps j’ai toujours cette envie de la baffer pour son comportement souvent irresponsable. Non vraiment, cette Justinia est un personnage bien singulier.

En revanche, côté personnage secondaire, j’ai été un peu déçue de constater que Denise, la meilleure amie de Cat, se faisait plus discrète dans ce tome. J’ai eu l’impression que Jeaniene Frost lui donnait de moins en moins d’importance, ce que je trouve dommage, car pour moi elle une sorte de faire-valoir de la chasseuse, un peu comme une bouffée d’oxygène. J’espère donc la voir plus présente dans les tomes suivants.

 

Ce troisième tome fut donc une très bonne lecture pour moi, et j’ai donc très envie de continuer l’aventure en compagnie de la chasseuse de la nuit, car je ne doute pas que le prochain tome ne sera pas avare en matière de péripéties.
Toutefois, je pense également que ce quatrième tome sera pour moi une sorte de tome décisif. Le tome qui m’incitera à continuer ou non l’aventure, ou à l’abandonner momentannément ou définitivement. Car en effet, j’aime l’action en générale, j’aime ce tourbillon d’aventures dans lequel nous embarque l’auteure, toutefois j’avoue avoir parfois du mal avec le personnage de Cat en lui-même, et notamment son caractère. Disons plus exactement que j’ai un peu l’impression que son personnage n’évolue pas énormément sur ce point, et le côté « j’en fais qu’à ma tête, et je réfléchis après avoir agi, même quand tout le monde me dit que c’est pas une bonne idée » a tendance à m’énerver à la longue. En clair, j’ai peur de finir par m’ennuyer et ne plus la trouver intéressante. J’attends donc une évolution en ce sens dans ses prochaines aventures. D’autant plus que l’histoire se prête bien pour donner à Cat la possibilité de s’affirmer autrement qu’en tant que « grande gueule/fonceuse).

Quoi qu’il en soit, je ne regrette pas du tout d’avoir commencé cette saga, puisque c’est la première de genre Bit-lit que j’apprécie vraiment.

 

 

Côté challenge

Challenge chasse aux vampires

Est-ce que je vous ai déjà dit que je kiffais les challenges littéraires ? Non ? Et bien, figurez-vous que je kiffe les challenges littéraires. Surtout si ceux-ci sont de durée illimités, ou alors très longue.

Et dernièrement, je me suis inscrite au challenge proposé par Leelys :
Le challenge chasse aux vampires

Le but : lire des livres dans lesquels il est question de vampire. Que ce soit le personnage principal ou non. Tous les styles sont acceptés (romance, horreur, paranormal…) et tous les genres (romans, bd, manga…).

Plusieurs niveaux de jeu sont possibles. Moi, j’ai choisi le plus haut : Maître vampire. Soit +de 20 livres. Etant donné que c’est un challenge en illimité, autant viser haut ! 😀

Le challenge a débuté le 26 septembre 2014, et seules comptent les lectures effectuées à partir de cette date. Cependant, j’ai pris la décision de vous mentionner ici même mes articles écrits avant, même s’ils ne comptent pas pour le challenge en tant que tel. Cela me permettra à moi de caser mes lectures dans la catégorie adaptée, et aux lecteurs de ce blog, d’avoir une vue d’ensemble du thème.

Mes lectures avant le challenge
Les gardiens de l’éternité, t1, Alexandra Ivy
Le livre sans nom, Anonyme
L’œil de la lune, Anonyme
Rage de dents, Marika Gallman
L’aube écarlate, Lucius Shepard
La communauté du sud, tome 1, Charlaine Harris
Chasseuse de la nuit, tome 1, Jeaniene Frost
Chasseuse de la nuit, tome 2, Jeaniene Frost
Carmilla, Joseph Sheridan Le Fanu
Dracula, Bram Stoker

Mes lectures pour le challenge
La soif primordiale, Pablo de Santis
Je suis une légende, Richard Matheson
Chasseuse de la nuit, tome 3, Jeaniene Frost