Archives de tags | Jeaniene Frost

Chasseuse de la nuit, tome 3. Jeaniene Frost

Non mais c’est dingue le retard que j’ai pu accumuler concernant la rédaction de mes avis lecture !! ‘fin bref…
Donc, cet été j’ai lu le troisième tome de la saga de Jeaniene Frost « La chasseuse de la nuit ». Les deux premiers tomes m’avaient bien emballé, ce qui n’est pas rien puisque à la base, ce n’est pas le genre de littérature que j’affectionne le plus. Et comme le début m’avait bien plu, il aurait été dommage de m’arrêter en si bon chemin. N’est-ce pas ?

Synopsis

Cat Crawfield est en danger : les vampires l’ont démasquée ! Et, alors que sa relation avec son amant suceur de sang était au top, voilà qu’une femme resurgit du passé de Bones, bien décidée à se débarrasser de lui.
Prise au piège de la vengeance de ce vampire et en même temps déterminée à aider Bones à empêcher l’explosion d’une véritable bombe magique, Cat ne peut même pas recourir à ses trucs habituels d’agent spécial. Pour s’en sortir, elle devra s’abandonner à ses instincts de vampire, ce qu’elle redoute tant…

 

Mon avis

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Cat et Bones pour de nouvelles aventures. Et justement, côté aventure, il s’en passe des choses dans ce tome !

Dès les premières pages, l’action démarre sur les chapeaux de roues. On retrouve Cat et Bones en pleine action, ayant maille à partir avec des adversaires coriaces. Et ça, c’est une chose que j’apprécie chez Jeaniene Frost : elle ne s’embête pas à tourner autour du pot au début de chaque aventure pour faire durer le suspens, elle ne cherche pas à tout prix à créer des rebondissements ou des retournements de situation juste pour tenir en haleine le lecteur. Non, elle va droit au but, les actions se succèdent, on passe d’une aventure à une autre. Et pourtant, le suspens est bel et bien présent, et l’intrigue m’a happée du début à la fin de ce tome.

Et alors qu’est-ce qui lui arrive à Cat ? Et bien plein de choses, pas toujours très belles. Voir même très vilaines. En clair, elle va encore s’en prendre plein la tronche, et dans tous les sens du terme. Mais Cat c’est une battante, alors elle va faire face avec force et courage. Et quand le courage vient à manquer, Bones n’est jamais bien loin. Du moins, en principe…

Outre l’intrigue en elle-même, ce tome nous en apprend plus sur le passé des deux personnages principaux. Ainsi, nous faisons plus ample connaissance sur le passé de Bones, sur sa vie en tant qu’humain. Mais également, l’auteure nous dévoile l’histoire de Cat, et plus précisément celle de sa mère. Ce qui s’avère particulièrement intéressant, et nous permet de mieux comprendre cette dernière, car il faut bien avouer qu’elle est loin d’avoir un comportement de mère exemplaire. Et si dans les deux premiers tome, la mère de Cat me sortait par les trous de nez, à présent je ne suis plus très sûre de quoi penser. D’un côté j’ai envie de la prendre en pitié pour ce qu’elle a subi, mais en même temps j’ai toujours cette envie de la baffer pour son comportement souvent irresponsable. Non vraiment, cette Justinia est un personnage bien singulier.

En revanche, côté personnage secondaire, j’ai été un peu déçue de constater que Denise, la meilleure amie de Cat, se faisait plus discrète dans ce tome. J’ai eu l’impression que Jeaniene Frost lui donnait de moins en moins d’importance, ce que je trouve dommage, car pour moi elle une sorte de faire-valoir de la chasseuse, un peu comme une bouffée d’oxygène. J’espère donc la voir plus présente dans les tomes suivants.

 

Ce troisième tome fut donc une très bonne lecture pour moi, et j’ai donc très envie de continuer l’aventure en compagnie de la chasseuse de la nuit, car je ne doute pas que le prochain tome ne sera pas avare en matière de péripéties.
Toutefois, je pense également que ce quatrième tome sera pour moi une sorte de tome décisif. Le tome qui m’incitera à continuer ou non l’aventure, ou à l’abandonner momentannément ou définitivement. Car en effet, j’aime l’action en générale, j’aime ce tourbillon d’aventures dans lequel nous embarque l’auteure, toutefois j’avoue avoir parfois du mal avec le personnage de Cat en lui-même, et notamment son caractère. Disons plus exactement que j’ai un peu l’impression que son personnage n’évolue pas énormément sur ce point, et le côté « j’en fais qu’à ma tête, et je réfléchis après avoir agi, même quand tout le monde me dit que c’est pas une bonne idée » a tendance à m’énerver à la longue. En clair, j’ai peur de finir par m’ennuyer et ne plus la trouver intéressante. J’attends donc une évolution en ce sens dans ses prochaines aventures. D’autant plus que l’histoire se prête bien pour donner à Cat la possibilité de s’affirmer autrement qu’en tant que « grande gueule/fonceuse).

Quoi qu’il en soit, je ne regrette pas du tout d’avoir commencé cette saga, puisque c’est la première de genre Bit-lit que j’apprécie vraiment.

 

 

Côté challenge

Publicités

Chasseuse de la nuit, tome 2. Jeaniene Frost

Il y a plus d’un an, j’avais lu le premier tome de la chasseuse de la nuit. Et j’avais trouvé l’histoire sympathique. Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour lire la suite, d’ailleurs, surtout que ça fait au moins 6 mois que ce deuxième tome est dans ma bibliothèque… M’enfin….

Et donc, je me suis enfin décidée à lire la suite des aventures de Cat.

 

 

Synopsis

La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.
Elle n’a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu’elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

 

Mon avis

Plus d’un an que j’avais laissé Cat ; il me fallait donc me remettre un peu le sujet. Me rappeler qui étaient les personnages, et dans quelle situation j’avais quitté notre héroïne. Après quelques pages de lecture, je me usis rapidement remise dans l’ambiance, l’histoire m’est revenue en tête, en tout cas dans ses grandes lignes.
Et ce deuxième tome m’a bien plu ! Clairement, je ne considère pas cette saga comme de la grande littérature, mais je la trouve très divertissante.
L’héroïne, Cat, a un caractère toujours aussi… euh, déterminé que dans le premier tome. Elle a tendance à foncer tête baissée et à mettre dans la mouise. Et si parfois ce comportement m’a agacé, il faut avouer que ça met du piment dans l’histoire ^^. Nous en apprenons un peu plus sur ses origines, chose qui prendra d’ailleurs une grande place dans l’intrigue.
J’ai pris plaisir à retrouver Bones (Cat aussi, semblerait-il… mais pas le même genre de plaisir). Dans ce deuxième tome, on apprend de nombreuses choses sur lui, des choses plus ou moins glorieuses, qui permettent de comprendre l’importance du personnage, mais aussi  de mieux connaître le fonctionnement hiérarchique des vampires.
Et les deux ont visiblement pris un grand plaisir à se retrouver, si l’on en juge par les descriptions érotiques qui en sont faites. Et oui, on est dans de la bit-lit, donc forcément, il faut bien quelques moments de papouilles… Par contre, qu’une telle scène soit décrite sur un chapitre entier… euh, je ne vois pas vraiment l’intérêt ! Cela dit, si ces scènes sont très explicites, elles ne prennent pas le dessus sur le reste, et c’est bien Cat en tant que chasseuse de vampire qui tient la part belle dans l’histoire.

La plume de l’auteure est agréable, simple et fluide. Bref, ça se lit facilement.

 

En conclusion, La chasseuse de la nuit ne fera certes pas partie de mes livres de chevet, toutefois j’ai pris plaisir à la lire, et j’ai trouvé les personnages suffisamment intéressants pour avoir envie de lire la suite.

 

Viens chasser le vampire avec Cat !

Dans la série « J’ai adoré le tome 1 de la saga, et tellement adoré que, au bout de presque 1 an et demi, je n’ai toujours pas lu le tome 2 », après La communauté du Sud, aujourd’hui je vous présente La chasseuse de la nuit et son tome 1 : Au bord de la tombe.

Cette série, j’aurais très bien pu ne jamais la commencer, pour plusieurs raisons.
La première, il y a un an de cela, la bit-lit n’était pas, mais alors vraiment pas mon genre prédilection. Aujourd’hui, ce n’est toujours pas mon genre préféré, loin de là. Sauf que depuis, j’ai découvert qu’il existait tout de même quelques livres du genre assez sympathiques. Dont celui-ci.
La deuxième raison est que… je n’aimais pas la couverture. Je la trouvais moche et elle ne me donnait pas du tout envie de m’intéresser au bouquin. Ouais je sais, c’est con !

Oui mais voilà. Lors d’un swap Milady, Cyrielle a eu l’idée de me l’offrir. Et si sur le coup j’étais assez réticente, force est de constater que la miss a bien fait, car j’ai vraiment apprécié ma lecture.
Même si je trouve toujours la couverture aussi moche 😀

Synopsis

Catherine Crawfield est à moitié vampire !
Elle passe son temps à tuer des vampires et des démons en espérant tomber un jour sur son père qui détruit la vie de sa mère. Jusqu’au jour où elle est enlevée par Bones, un vampire chasseur de prime qui va lui prouver que tous les vampires ne sont pas mauvais.
Il accepte en effet de l’aider à retrouver son père si elle s’entraine avec lui et l’accompagne. Très étonnée de ne pas lui servir de diner, Cat apprend à accepter son statut de demi-vampire et doit choisir rapidement un camp lorsque Bones et elle sont poursuivis par une bande de tueurs.

Mon avis

Et bien c’est que je me suis prise à cette histoire !! Complètement, même.

Dès le départ, j’ai apprécié le personnage de Cat. Elle est têtue, ne se laisse pas faire, ce n’est pas une trouillarde et elle est loin d’être nunuche. En même temps, elle garde une énorme part de féminité et on est loin de la grande gueule qui se la joue gros bras.

J’ai aussi énormément aimé le personnage de Bones. A tout point de vue. Moi je le préfère à Eric de la communauté du Sud, je le trouve plus charismatique. Et puis, j’suis sûre qu’il est plus beau 😀

J’ai trouvé que la relation entre Cat et Bones fonctionnait parfaitement, qu’ils s’accordaient très bien.

Cependant, il y a une chose qui m’a quelque peu agacé, c’est la redondance de « reste en dehors du coup – ah mais tu me fais pas confiance – si mais c’est dangereux – mais j’ai pas peur – bon ok pour cette fois ». Bon, dit comme ça je sais pas si c’est clair ! 😀 En fait, je trouve le scenario du « je fais la mission seul parce que je veux pas mettre l’autre en danger » revient trop souvent.

L’intrigue, quant à elle, est très bien menée. Elle m’a tenu en haleine durant toute ma lecture et les quelques rebondissements présents m’ont suffit pour conserver tout l’intérêt de cette histoire. Parce que certes les retournements de situations, les révélations ne sont pas nombreux, et pour certains ils sont même très attendus. Mais dans l’ensemble j’ai trouvé qu’ils étaient bien amenés.
Et puis, même si ce n’est pas du tout novateur, j’aime beaucoup la façon dont se termine ce premier tome… et du coup j’ai super hâte de découvrir la suite (si, si je vous jure, j’ai hâte)

Au milieu de cette chasse aux vampires, nous avons droit à quelques scènes sensuelles. Très très sensuelles. Je les ai trouvées très bien écrites, et surtout j’ai apprécié le fait qu’elles ne prennent pas le pas sur le reste de l’histoire. Contrairement aux « gardiens de l’éternité », par exemple, où j’avais l’impression qu’ils copulaient pendant 80% du bouquin. Ici, l’auteur apporte ce qu’il faut pour rendre le livre intéressant de ce point de vue.

Ah ! Faut quand même que je vous parle d’un truc super important. Ou pas.

Peut-être avez-vous lu ma chronique sur « Les gardiens de l’éternité, tome 1 ». Ou peut-être pas. Dedans, j’y évoquais le fait que Dante, le vampire, avait cette tendance à hausser le sourcil toutes les deux pages. Bah vous savez quoi ? Bones aussi !! Donc j’en viens sérieusement à croire que le haussement de sourcils est un tic de vampire… et je maintiens le fait que si un jour je rencontre un vampire, je veux bien faire un sprint contre lui, je le mets au défi du lancer de voiture à une main, mais jamais, jamais je ne l’affronterai sur le terrain du haussement de sourcil.
Et puis, à la fin du livre il y a une petite anecdote à ce propos, qui m’a bien fait rire !!

En conclusion, un roman bien sympathique. Maintenant faut que je me décide à lire la suite…