A comme Association, tome 1. Erik Lhomme

Le jour où j’ai pour la première fois entendu parler de cette saga co-écrite par Erik Lhomme et Pierre Bottero, je me suis dit qu’il faudrait qu’un jour je regarde ça de plus près. C’est aujourd’hui chose faite, puisqu’en décembre dernier j’ai lu le premier tome.

 

Synopsis

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de l’Association. L’organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d’ail !

 

Mon avis

Dès les premières pages du roman, j’ai adoré Jasper, le personnage principal. Le fait qu’il soit doté d’un humour aux jeux de mots aussi pourris que les miens n’y est peut-être pas tout à fait étranger ^^.
Dès le début, l’histoire commence fort. Les ennuis et les mystères ne se font pas attendre, et ça c’est carrément chouette ! Même si je n’ai rien contre les histoires qui prennent le temps de s’installer, bien évidemment… mais là, vu le caractère bien trempé du personnage, je trouve que cela collait parfaitement, et faire du brodage descriptif autour de l’histoire n’était pas de mise avec l’ambiance du récit.
Jasper, donc, est un lycéen comme les autres. A la différence près que, outre posséder un humour tordu, il possède également des pouvoirs magiques. Et ça, l’Association compte bien s’en servir à bon escient : mettre un terme au trafic de drogue qui sévit chez les vampires. Sauf que quand t’as 15 ans, que t’es un tout nouveau stagiaire et que tu ne connais donc pas toutes les ficelles du métier, tout ne se passe pas toujours comme tu l’espérais…

A comme Association est avant tout un roman jeunesse. Autrement dit, l’intrigue reste simple et facilement assimilable. Cela dit, elle n’en est pas moins très intéressante et bien menée ! Intrigue simple ne signifie ni histoire plate, ni histoire simpliste. Bref, en suivant les aventures de Jasper, vous êtes sûrs de connaître de belles aventures, d’être surpris par quelques changements de situation, de faire des découvertes plus ou moins agréables.. en résumé de ne pas vous ennuyer !

Vous l’aurez compris, ce premier tome m’a définitivement convaincue de lire la suite. Et d’ailleurs, le tome 2 attend déjà sur ma liseuse 🙂

 

Côté challenge


 

Publicités

3 réflexions sur “A comme Association, tome 1. Erik Lhomme

  1. Le nom de Pierre Bottero m’avait convaincue d’essayer! J’en suis au troisième tome, et ça a l’air plutôt prometteur, mais je trouve que jusqu’à présent les choses n’ont pas encore été assez fouillées (c’est ce caractère « jeunesse » que tu mentionnes, je pense). Il paraît que ça gagne en profondeur au 5e tome.
    Quoi qu’il en soit, les talents des deux auteurs se complètent bien, et on devine le plaisir qu’ils ont dû avoir à collaborer (je trouve l’idée géniale).

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s