Un long dimanche de fiançailles. Sebastien Japrisot

En 2015, j’écris mes chroniques au fur et à mesure de mes lectures.
En 2015, j’écris mes chroniques quand j’en ai envie. Même 6 mois après avoir lu le livre.

Et donc, en septembre dernier (ou août, je sais plus) j’ai lu Un long dimanche de fiançailles, de Sébastien Japrisot. Parce que j’aime beaucoup le film et que je ne connaissais pas le style de cet auteur.

 

 

Synopsis

Cinq soldats français condamnés à mort en conseil de guerre, aux bras liés dans le dos. Cinq soldats qu’on a jetés dans la neige de Picardie, un soir de janvier 1917, devant la tranchée ennemie, pour qu’on les tue. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté de survivre. Le plus jeune était un Bleuet, il n’avait pas vingt ans. À l’autre bout de la France, la paix venue, Mathilde veut savoir la vérité sur cette ignominie. Elle a vingt ans elle aussi, elle est plus désarmée que quiconque, mais elle aimait le Bleuet d’un amour à l’épreuve de tout, elle va se battre pour le retrouver, mort ou vivant, dans le labyrinthe où elle l’a perdu. Tout au long de ce qu’on appellera plus tard les années folles, quand le jazz aura couvert le roulement des tambours, ses recherches seront ses fiançailles. Mathilde y sacrifiera ses jours, et malgré le temps, malgré les mensonges, elle ira jusqu’au bout de l’espoir insensé qui la porte.

 

Mon avis

La première chose que je me suis dite en refermant le livre,c’est que serais bien incapable de dire lequel du livre ou du film a ma préférence. Car d’un côté le film paraît presque gentillet par rapport au livre, tant l’intrigue ainsi que les descriptions et les rebondissements y attenant sont prenants. Mais il y a dans le film une émotion que je n’ai pas ressentie lors de ma lecture. Non pas que le roman m’ait laissée indifférente, loins de là. C’est juste que mon ressenti est assez différent.

Dans ce roman, nous suivons donc le parcours de Mathilde pour retrouver et sauver son Manech. Et ce, grâce aux nombreuses lettres envoyées et reçues. J’ai vraiment trouvé intéressant de suivre une partie de l’intrigue à travers ces lettres. A chaque instant on ressent la passion, le désarroi, l’urgence de l’expéditeur. Mais c’est surtout des bribes de la Grande Guerre qui surgissent sous nos yeux, avec ses horreurs bien sûr, mais surtout ses folies et ses absurdités. Mathilde a un côté attachant, et l’on a envie pour elle que son enquête aboutisse. On se prend à espérer qu’elle retrouvera Manech, car il faut bien l’avouer, nous aussi en tant que lecteur, on souhaite savoir ce qu’il est advenu du jeune homme.
Le roman recèle plusieurs différences avec le film, et notamment en ce qui concerne le dénouement, et j’avoue que cela n’a pas été pour me déplaire. Et d’ailleurs, j’ai trouvé les deux fins aussi intéressantes l’une que l’autre, cependant j’ai trouvé l’histoire mieux ficelée et surtout plus aboutie dans le roman que dans le film.

Un long dimanche de fiançailles est une très belle histoire, pleine de passion et d’émotion. Malgré tout, je ne peux la qualifier d’excellente lecture, car hélas le style Japrisot ne m’a pas enchantée. En effet, l’auteur est amateur de longues phrases, surtout descriptives. Et si les descriptions ne me gênent pas, je ne suis en revanche pas une férue de ces phrases à rallonge dont tu ne te souviens plus le début quand tu arrives à la fin. Et pour le coup, je trouve que par moment l’histoire perd en simplicité, que l’impact des rebondissements se fait moins mordant. D’un point de vue purement sentimental, le film m’a plus bouleversée que le roman, puisque j’ai vraiment eu l’impression de ressentir les états d’âme des personnages.

En conclusion, un long dimanche de fiançailles fut une lecture fort intéressante. J’en retiens une intrigue bien menée sur fond de Grande Guerre et de ses grandes absurdités. Et je vous invite à découvrir le roman et, ou le film.

 

Côté challenge

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Un long dimanche de fiançailles. Sebastien Japrisot

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s