Le Bad (gal) article

Zyeutalement, je dois admettre que je suis assez chanceuse. Enfin, si on enlève le fait que je suis myope, astigmate et que je fais des conjonctivites. Mais disons que j’ai hérité d’une couleur d’iris pas dégueu, mais aussi de longs, très longs cils. Et moi, bah j’aime les mettre en valeur. (surtout parce qu’en fait c’est la seule chose physique que je puisse mettre en valeur ^^) C’est un peu pour ça, je crois, que je suis devenue Mascaratophile.

Des mascaras, j’en ai testé un certain nombre, avec plus ou moins de succès. Dans ma trousse à maquillage, j’ai toujours au moins 2 mascaras différents. Mais de tous, le plus top des mascaras, le number one, le must des mascaras, c’est celui dont il s’agit dans cet article. J’ai nommé le Bad Gal Lash de chez Benefit.

 

product-539976

Ce mascara, je l’ai découvert grâce à des avis sur un site de consommation (que Tequi et Lucie connaissent bien, d’ailleurs). Et bien sûr, devant les avis positifs, je me suis dit « fokjéssaye ». Et depuis au moins 3 ans, mon Benefit est toujours présent dans ma trousse à maquillage. Bien sûr, ce n’est pas le seul mascara que je possède. Mais c’est le seul qui aura TOUJOURS sa place chez moi.

 

Mais pourquoi est-ce que je le trouve si super ?

La Bad Gal n’a pas un design ultra sophistiqué. Son emballage est très joli, mais ce n’est pas non plus une œuvre d’art.
Le Bad Gal ne marche ni à l’électricité, ni grâce aux empruntes digitales, ni à l’énergie solaire. C’est un tube tout con. Comme presque tous les mascaras.
Le Bad Gal ne vibre pas, ne chante pas et ne s’éclaire pas quand on l’utilise.
Le Bad Gal ne possède pas de brosse tordue, courbée ou torsadée.

Bref, le Bad Gal est un mascara qui ressemble à un… mascara. Sans inventions ultrasophistiquéees, inovations ultra confidentielles, ou je ne sais quoi d’autre.
En revanche, Le Bad Gal a une grosse brosse.

badgal
Et il faut bien admettre que la première fois, j’ai été impressionnée. Pour ma part, j’ai des grands cils, donc ça ne me posait pas de problème. Mais je me suis demandée, celles qui ont des mini-cils, elles font comment pour pas s’en mettre partout? D’après ce que j’en ai vu et lu, visiblement ce n’est pas un soucis. Mais quand même, la brosse elle passe pas inaperçue !

 

Mais alors, mes cils et moi-même, comment ça se passe ?

Très bien merci

Pour commencer, je trouve qu’il s’applique très facilement, malgré sa grosse brosse. Contrairement à beaucoup de mascaras, il est posable sur les cils dès la sortie du tube puisque je ne constate que très rarement du surplus de produit sur la brosse. Aucun gros magma sur la pointe. Oui, bon d’accord, au bout de 6 ou 7 mois ça le fait de plus en plus. Mais c’est normal, le pauvre commence à se faire vieux.

Ensuite je mascarate mes cils. Et oh bonheur ! J’ai du mascara sur les cils… et nulle part ailleurs. Non, je n’ai pas de mascara dans les sourcils. Ni sur les paupières. Même si je ne passe jamais 3 heures à me mette du fard à paupières (surtout parce que je sais pas faire), je trouve ça vachement appréciable de ne pas devoir tout recommencer. Surtout le matin quand je me suis levée à 4h40 et que je suis encore en mode radar.

en mode ahurie du matin

en mode ahurie du matin

J’ai passé une première couche, et le résultat est déjà bien visible. C’est sobre et naturel. Très bien pour un maquillage rapide et simple pour les jours où t’es un peu à la bourre et que tu n’as pas trop de temps à passer devant ton miroir.

 

Un couche c’est chouette. Mais avec deux couches (oui, oui, on parle toujours de mascara)ou plus, c’est encore mieux ! 

Et ce, même avec un make up léger, un deuxième passage de brosse fait tout de suite la différence. La deuxième application se fait sans problème. La brosse glisse bien et je ne déplore pas de paquets ou de matière résiduelle toute moche.
Au niveau du résultat, et bien j’adore !! Forcément, il y a plus de matière donc forcément mes cils sont plus épais, plus fournis. Pour autant, ils ne font pas allourdis. C’est top !

 

il se passe des choses magnifiques à mon plafond

il se passe des choses magnifiques à mon plafond

Quand j’ai envie de forcer le crayon et le fard, je force aussi le mascara en passant plusieurs couches. J’avais peur qe ça fasse trop carton. Même pas. J’ai testé des mascaras qui, rien qu’avec un passage donnait un effet beaucoup moins naturel que mon bad gal adoré.

bad gal

Et la tenue sur la journée ?
Bah nickel, moi j’dis ! En fin de journée mon mascara est toujours sur les cils. Il n’a pas coulé.
Mais ce qu’il y a de génial aussi, c’est que bien qu’il ne soit pas water-plouf, et bien il ne dégouline pas. Même quand je chiale au ciné parce que le petit chaton du héros il est mort. Non parce que, vous vous imaginez, vous, sortir de la salle avec du mascara plein les joues ?

En ce qui concerne le démaquillage, avec une huile démaquillante ça part très bien. Et je n’ai pas eu à déplorer des pertes intempestives de cils. C’est toujours appréciable.

En conclusion, le Bad Gal de Benefit il est génial et puis c’est tout !

En fait, j'suis une pro de l'écarquillement des yeux !

En fait, j’suis une pro de l’écarquillement des yeux !

 

Publicités

3 réflexions sur “Le Bad (gal) article

  1. Arf j’en suis accro depuis bientôt 10 ans et comme toi c’est vraiment mon indispensable. J’ai beau en tester d’autres, aucun ne m’a vraiment convaincue, même chez Benefit, autant que que le Bad Gal !

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s