Le cinéclub du mercredi #5

Aujourd’hui c’est mercredi, c’est le jour du cinéclub. Je vais donc vous présenter les films vus durant la semaine écoulée.

 

Cinema

 

 

 

Les films vus sur grand écran

 

Dans un future proche, des hordes d’extraterrestres extrêmement organisés, appelés les Mimics, ont livré une bataille acharnée contre la Terre, réduisant les grandes villes en cendres et causant la mort de millions d’êtres humains. Aucune armée au monde n’est à même de rivaliser avec la rapidité, la violence et les capacités cognitives exceptionnelles des combattants Mimics, très bien armés, ou de leurs chefs dotés de pouvoirs télépathiques. Mais à présent, les armées du monde ont réuni leurs forces pour une ultime offensive à quitte ou double contre les extraterrestres…

Bon. Tom Cruise en héros qui va sauver le monde… c’est presque rébarbatif. Je m’attendais à voir un énième film d’action à la sauce Hollywoodienne, rien de plus. Et soyons clairs, c’est exactement ça ! Mais j’ai adoré !! Parce que non, film à gros budget et à effets spéciaux ne veut pas systématiquement dire Film creux.  J’ai trouvé le scénario bien pensé et bien travaillé. Et pour ma part, je ne me suis pas ennuyée du tout !

 

 

Le lieutenant écossais Eric Lomax, a été fait prisonnier par les Japonais à Singapour durant la Seconde Guerre mondiale et envoyé dans un camp en Thaïlande. Là-bas, il a été forcé de contribuer à la construction du fameux pont sur la rivière Kwaï. Des années plus tard, il souffre toujours d’un stress post-traumatique. Sa deuxième femme, Patricia Wallace, décidée à l’aider à surmonter ses démons, découvre que le jeune officier japonais qui hante sa mémoire est toujours vivant. Doit-elle donner à Eric une chance de se confronter à celui qui l’a torturé ? 

Apparemment, ce film n’a pas vraiment été encensé par la critique professionnelle… ni par les spectateurs, d’ailleurs. Moi, j’ai aimé ce film !! Ce n’est pas le meilleur film de l’année, certes, mais selon moi, il est loin de mériter d’être si négativement critiqué… Tout d’abord, parce que l’histoire est passionnante. Il s’agit d’une histoire vraie, il est vrai, dramatique, mais aussi très méconnue. Je ne parle pas là simplement de l’histoire du personnage, mais plus généralement de l’Histoire avec un grand H. Ensuite, et bien c’est très bien interprété de la part des acteurs. Enfin… à part Nicole Kidman, mais ce n’est pas tant l’actrice qui joue mal que son rôle qui manque de consistance. Et pour finir, j’ai trouvé ce film visuellement beau. Enfin… façon de parler, parce qu’évidemment, voir un homme en torturer un autre, y a plus beau. Mais disons que j’ai trouvé très saisissant la façon dont étaient filmées ces scènes, justement.
En clair, je vous recommande ce film.

 

 

Lorsque la petite mercière d’Arras découvre qu’elle a gagné 18 millions à la loterie et qu’elle peut désormais s’offrir tout ce qu’elle veut, elle n’a qu’une crainte : perdre cette vie modeste faite de bonheurs simples qu’elle chérit par-dessus tout. Mais le destin est obstiné, et c’est en renonçant trop longtemps à cette bonne fortune qu’elle va déclencher, bien malgré elle, un ouragan qui va tout changer. Tout, sauf elle. 

Après la lecture du roman qui m’avait bien plu, j’avais évidemment envie de voir cette interprétation cinématographique. En plus avec Mathilde Seigner, une actrice que j’apprécie. Et au final, ça donne un film sympathique, qui se laisse regarder, mais qui ne fera pas parti de mon top 100.  J’ai apprécié retrouver l’univers de la mercerie de Jocelyne, qui m’avait tant plu dans le livre. J’ai aussi aimé retrouver les personnages, comme les Danielles, Mado, le père de Jocelyne…. Tout l’humour et l’émotions de l’histoire sont bien présents dans le film. Mais voilà, j’ai l’impression qu’il manquait comme un petit grain de folie pour rendre ce film non pas juste sympa, mais captivant. Donc, film sympa, mais peut mieux faire.

 

 

Les films vus à la télé

 

À l’origine, Abel et Junon eurent deux enfants, Joseph et Elizabeth. Atteint d’une maladie génétique rare, le petit Joseph devait recevoir une greffe de moelle osseuse. Elizabeth n’était pas compatible, ses parents conçurent alors un troisième enfant dans l’espoir de sauver Joseph. Mais Henri qui allait bientôt naître, lui non plus, ne pouvait rien pour son frère – et Joseph mourut à l’âge de sept ans. Après la naissance d’un petit dernier, Ivan, la famille Vuillard se remet doucement de la mort du premier-né. Les années ont passé, Elizabeth est devenue écrivain de théâtre à Paris. Henri court de bonnes affaires en faillites frauduleuses, et Ivan, l’adolescent au bord du gouffre, est devenu le père presque raisonnable de deux garçons étranges. Un jour fatal, Elizabeth, excédée par les abus de son mauvais frère, a « banni » Henri, solennellement. Plus personne ne sait exactement ce qui s’est passé, ni pourquoi. Henri a disparu, et la famille semble aujourd’hui dissoute. Seul Simon, le neveu de Junon, recueilli par sa tante à la mort de ses parents, maintient difficilement le semblant d’un lien entre les parents provinciaux, la soeur vertueuse, le frère incertain et le frère honni…

Euh… je me suis grave fait chier !! Et j’ai eu du mal à aller au bout du film. Trop de secrets de famille, trop d’embrouilles dont je n’arrivais plus à tirer les ficelles, trop de répliques dites à toute vitesse et censées faire mouche au-près du spectateur… Bref, un film qui veut jouer sur le côté familial réaliste, mais qui ne m’a absolument pas touché.

 

Le cinéclub n°5 est terminé, on se donne rendez-vous mercredi prochain avec des nouveaux films !

Publicités

Une réflexion sur “Le cinéclub du mercredi #5

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s