L’article sans titre

Comme beaucoup de gens, j’ai été intriguée par ce tire : « Le livre sans nom », et par le fait que l’auteur soit anonyme. Donc forcément, fallait absolument que je le lise ! ^^

 

 

Synopsis

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique.

 

Mon avis (non anonyme)

J’ai beaucoup aimé cette histoire.

J’ai aimé l’ambiance western. Et comme l’ont déjà dit beaucoup de personnes avant moi, on ne peut s’empêcher de penser aux films deClint Eastwood ou Quentin Tarantino.

J’ai trouvé l’intrigue bien menée. Le début ne laisse rien présager de ce qui va arriver, et on se laisse surprendre sur le genre du récit. Car ce n’est pas seulement un thriller sur fond de western, mais bien plus que ça.

J’ai adoré le côté déjanté des personnages. Tous autant qu’ils sont, il n’y en a pas un pour rattrapper l’autre. Ils sont stéréotypés à mort, mais c’est justement ça qui fait tout leur intérêt.

J’ai apprécié l’humour, parfois potache, parfois noir, souvent grinçant, omniprésent à chaque page du livre. De toute façon, avec des personnages tels que l’on a, on ne peut que s’attendre à ce genre d’humour. Les deux vont de paire.

J’ai trouvé ça marrant de me demander qui pouvait bien être cet auteur anonyme. Etait-ce son premier roman ? Sinon, ai-je déjà lu quelque chose de lui ? A quel auteur pouvait-il me faire penser ? Pour tout vous dire, je n’ai pas trouvé la réponse.

 

J’ai froncé le nez sur la quatrième de couverture qui en dit trop. J’ai volontairement réduit le synopsis sur cette chronique.

J’ai parfois tiqué sur l’écriture que je trouve par moment trop cinématographique, trop scenarisée. J’aime bien les romans à l’écriture visuelle, comme par exemple Sire Cédric qui donne naissance, grâce à ses descriptions, à des scènes visuelles que l’on s’imagine aisément. Sauf que dans le cas du Livre sans nom, j’ai trouvé qu’en quelques endroits, l’écriture s’apparentait plus à un script pour film qu’à de la littérature. Et pour moi, ça ne passait pas à chaque fois.

 

En résumé, Le livre sans nom est une très belle découverte. Un roman qui vaut le coup d’être lu, ne serait-ce que pour son style, peu commun, voir unique en son genre.

Publicités

2 réflexions sur “L’article sans titre

  1. J’avais beaucoup aimé ce thriller original, mais par contre je n’ai pas eu envie de lire la suite. J’ai l’impression que maintenant que la surprise du style et de l’histoire est passée, je me lasserais avec les tomes suivants.

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s