Le film trop mortellement ennuyeux

Ce week-end, j’ai eu un moment de faiblesse. Je suis allée voir R.I.P.D…. Tout ça parce que  j’avais trouvé la bande annonce super chouette et marrante !!

 

 

Synopsis

Roy Pulsifer et Nick Walker sont des flics d’un genre très spécial, puisque défunts, et envoyés par leur unité de police, le R.I.P.D. (Rest in Peace Department), pour protéger notre planète d’une recrudescence de créatures néfastes qui refusent de passer tranquillement dans l’autre monde.
Le shérif Roy Pulsifer est un vétéran de cette brigade dédiée à la traque d’âmes belliqueuses se faisant passer pour des citoyens ordinaires. Sa mission : appréhender les criminels qui tentent d’échapper au Jugement Dernier en se dissimulant parmi les vivants.

L’irascible et indiscipliné Roy se voit assigner comme nouveau coéquipier feu Nick Walker, un jeune policier de Boston récemment défunt. Les deux «hommes» vont devoir ravaler leur antipathie respective pour mener à bien leur mission. Quand ils découvrent un complot susceptible de mettre fin à la vie telle que nous l’avons toujours connue, les deux cracks du R.I.P.D. n’ont qu’une option : rétablir l’équilibre cosmique pour que le tunnel qui mène vers l’au-delà ne remplisse pas soudain la fonction inverse et ne précipite pas l’avènement des morts.

 

Mon avis trop mortel

Je déclare officiellement R.I.P.D. Gronavet cinématographique 2013. Ouais, carrément !

Bref, je ne vais pas être tendre avec ce film…

L’intro du film est plutôt pas mal. J’ai bien aimé la façon dont les personnages sont présentés. Non vraiment le film partait plutôt bien. Le problème c’est qu’il est tellement parti qu’il a fini par se barrer en cahouète. En fait, l’idéal aurait été de présenter les 10 premières minutes du film, puis juste la bande annonce. Ça aurait largement suffit, et au moins on ne se serait pas emmerdé.

Parce que passées les premières minutes, le film s’engoufre dans un magma de clichés, de déjà-vus, de références à d’autres films tellement énormes que tu te demandes si c’est pas du plagiat… Bref dans du bien pourri. Parce si encore c’était bien fait… mais non ! Pour vous donner un ordre d’idée, vous avez droit dans ce film à : Le jeune flic trop in à l’humour pas toujours trop in et son acolyte le vieux ronchon qui a vu du pays et a qui on ne la fait pas. Des histoires de fantômes rebelles, et donc du surnaturel comme dans Constantine, la qualité des effets spéciaux, et la charisme de Keanu Reaves en moins. Le pote avec qui j’y suis allée m’a également dit qu’il y avait vu des mauvais plagiats de dead like me. J’sais pas, je n’ai pas vu ce dernier.

A part ça, le film se veut drôle. Ouep j’ai rigolé… de pathétisme. Du ridicule du scenario. Les fameuses scènes qui devaient être drôles étant tellement prévisibles que, bah c’était pas drôle. Non, mais imaginez le truc : Comme si le scenariste venait 3 minutes avant ladite scène en agitant une pancarte « attention, dans 3 minutes une scène rigolote va arriver. Merci de rire. ». Pathétique, je vous dis.

J’aurais pu également vous parler des seconds rôles, de la musique, et de je ne sais quoi encore. Mais non… parce que vu la qualité du film ça n’en vaut même pas le coup.

Conclusion : Le film a de très sérieux atouts pour rester Le Gronavet de l’année.

Publicités

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s