Moi, moche et gentille

Après le grand succès du premier opus de Moi, moche et méchant, le second volet s’annonçait soit meilleur, soit en-deçà du premier. Il aurait pu s’annoncer aussi bon.
Oui, je suis comme ça moi, j’aime introduire mes articles de manière percutante et pertinente.

Donc, j’ai profité de la chaleur de l’après-midi pour aller m’enfermer dans la salle climatisée du cinéma.

 

Synopsis

Ayant abandonné la super-criminalité et mis de côté ses activités funestes pour se consacrer à la paternité et élever Margo, Édith et Agnès, Gru, et avec lui, le Professeur Néfario et les Minions, doivent se trouver de nouvelles occupations. Alors qu’il commence à peine à s’adapter à sa nouvelle vie tranquille de père de famille, une organisation ultrasecrète, menant une lutte acharnée contre le Mal à l’échelle planétaire, vient frapper à sa porte. Soudain, c’est à Gru, et à sa nouvelle coéquipière Lucy, que revient la responsabilité de résoudre une série de méfaits spectaculaires. Après tout, qui mieux que l’ex plus méchant méchant de tous les temps, pourrait attraper celui qui rivalise pour lui voler la place qu’il occupait encore récemment.

 

Mon avis… très gentil

Bon. Soyons clairs, on ne va pas voir ce film d’animation pour savoir si Gru, notre gentil ex-méchant va réussir à vaincre le méchant et sauver la planète… ni pour savoir si notre héros va trouver le courage de se déclarer au-près de celle qui lui fait chavirer le cœur. Parce que niveau « rholalalala mais keskivadonc arriver à Gru ? », bah il n’y a pas vraiment de grande trouvaille.

Non, en réalité  on y va pour deux choses :
Agnès (allez, avouez que vous aussi en voyant sa frimousse vous avez poussé des « oooh kélétrognone », avec la bouche en cœur).
Les Minions, ces petits machins jaunes toujours prêts à faire une connerie.

Bref, Moi, moche est méchant c’est avant tout un film pour se divertir, se taper une bonne barre de rire. Et c’est déjà beaucoup.

 

C’est donc avec une grande joie que j’ai retrouvé la bande de minions, toujours aussi mignons et déjantés. Les gags sont nombreux, parfois téléphonés, parfois complètement inattendus, mais jamais lourds ni vulgaires. C’est bon enfant, tout public, bref un vrai bonheur. Personnellement, vers la fin du film, il y a un moment où j’avais les larmes aux yeux tellement j’étais écroulée de rire ^^.
Mais au-delà de l’humour de ces minions, on peut saluer le travail graphique réalisé sur ce film d’animation. Les images sont soignées, les personnages tous très convainquants d’expression… tout est là pour nous embarquer dans cet univers. Pour ma part, je l’ai vu en 2D, mais je suis persuadée que la 3D doit rendre quelque chose de très bon. En tout cas, j’avais vu le premier en 3D et je n’avais pas été déçue du résultat.

En résumé, Moi, moche et méchant m’a permis de passer un moment sympathique à me marrer devant des scènes absurdes et des gags potaches, et ça me va très bien car c’est exactement ce que j’attendais de ce film.

 

Publicités

2 réflexions sur “Moi, moche et gentille

  1. Il faut absolument que je l’écoute celui ci ! J’avais trouvé le 1 er vraiment sympa ^^

  2. Comme le premier ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, ben du coup celui ci ne me tente pas plus que ça ! (même si je kiffe les minions !)

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s