Sauvez Andromède !

Lorsque j’ai su que Le choc des titans était projeté sur l’écran grand large du Grand Rex, je n’ai pas résisté à l’envie d’aller le voir. C’était en avril 2010.

 

Pour vous, je vais Persée le mystère des Titans

Le synopsis divin

Bon, je suppose que la plupart d’entre vous connait la trame de l’histoire, mais pour les quelques ignorants … 😀
Persée, fils d’un Dieu et d’une mortelle, va se lancer dans une épopée afin de venir à bout du Kraken, un monstre terrifiant qui défit les Titans eux-mêmes. L’objectif ? Sauver Andromède, sauver l’humanité. Mais au-delà de ça, il s’agit également d’un affrontement entre les Dieux.

Le choc de mon ressenti

Soyons clair, ce n’est pas le film de l’année 2010. Je suis ressortie de la salle avec un sentiment mitigé.
Le film en soi n’est pas foncièrement mauvais, mais il est truffé de mauvais ingrédients qui font qu’il ne décolle jamais et qu’à aucun moment il ne m’a totalement emportée.

 

 

Des acteurs qui ne m’ont pas médusée

Sam Worthington joue Persée. Cet acteur ne vous dit rien ? C’est le héros d’Avatar ! Ça y’est vous voyez ?
Dans le rôle du héros grec, je l’ai trouvé bien trop plat ! Les émotions ne passent pas, j’ai l’impression qu’il subit son personnage, qu’il n’arrive pas à lui donner une quelconque personnalité.
Ses dialogues sonnent creux, et j’ai du mal à être totalement convaincue par ce qu’il dit.
A toutes fins utiles, je précise que j’ai vu le film en VF. Je ne sais donc pas si en VO, l’intonation de Sam Worthington a plus de consistance moi l’idée de rejeter la faute sur le doubleur. Un dialogue passe bien sûr par la voix, mais également dans la gestuelle et le regard. Or, ben pour moi, ça ne passe pas.
Pour faire court, l’acteur nous offre une prestation que je qualifierais de médiocre.

Liam Neeson dans le rôle de Zeus. Avant de voir ce film, son nom me disait quelque chose. J’étais sûre de l’avoir déjà vu dans d’autres films, mais sans me rappeler lesquels. Jusqu’à ce que je découvre qu’il s’agit en fait du Qui-Gon Jinn de Star Wars. Mais c’est également l’interprète d’Oskar Schindler, dans La liste de Schindler.
Ici, l’acteur est bon. Il joue assez bien, même. Mais il n’est pas exceptionnel. Pour un rôle de Dieu, je m’attendais à une interprétation plus… divine. J’espérais ressentir la différence entre les Dieux et les Humains. Or, de la part de Zeus Neeson, je ne l’ai jamais vue. Enfin si, avec les effets spéciaux bien sûr. Mais dans le jeu de l’acteur, il manquait sans cesse ce petit truc qui aurait fait la différence.
On va dire qu’il fait le minimum syndical pour ne pas passer du côté obscur des mauvais acteurs.

Ralph Fiennes incarne Hadès. Aaaahhh !! Ralph, les rôles de méchants ça le connait ! Ça devrait le faire, normalement. Cet acteur est célèbre pour son rôle de Lord Voldemort dans Harry Potter, mais aussi pour sa superbe interprétation du SS Amon Göth, dans La liste de Schindler.
Je m’attends donc à une belle interprétation de sa part.
Et effectivement, je la trouve meilleure. Il joue pas mal du tout. Mais hélas il a déjà été bien plus convaincant. Même si son interprétation est bonne, il manque tout de même quelque chose pour la qualifier d’excellente.

Mads Mikkelsen dans le rôle de Draco, chef des soldats d’Argos.
Alors, Mads, je l’ai découvert, ou redécouvert il y a peu dans « Le Guerrier Silencieux ». Par le passé, il s’est opposé à James Bond, en tant que méchant, dans Casino Royale ». Depuis, on a pu le voir dans des registres différents, notamment dans « La chasse » et le très bon « Royal affaire ».
Ici, l’acteur confirme son statut d’excellent acteur. Il est sans aucun doute celui qui m’a le plus convaincue dans ce Choc des Titans.

Une chose est certaine, ce film ne marquera pas les esprits grâce à l’interprétation de ses acteurs !

Une mise en scène qui n’a rien d’un travail de Titan

Comme je le dis plus haut, ce film est rempli de mauvaises choses.
Tout d’abord les costumes. Avec sa petite jupe (laissant voir comment que ses cuisses elles sont super musclées) et ses cheveux courts, Persée m’a plus fait penser à un gladiateur, qu’à un héros grec. Plusieurs fois pendant le film je m’attendais à ce que l’acteur déclare :  »Ave César. Ceux qui vont mourir te saluent. » Je n’ai pas compris pourquoi tous les autres avaient les cheveux longs sauf lui….
Concernant les deux principaux dieux et leurs costumes scintillants… j’ai eu comme une impression de déjà vu. En fait ça me faisait penser à un dessin animé des années 80 ou 90, mais me souviens plus le quel.
Les seuls costumes vraiment réussis dans ce film sont ceux des Djinns qui avaient une réelle personnalité.

Les décors, quant à eux, sont passables mais loin de la perfection. En 2010, et pour un film au budget conséquent, je m’attendais à être surprise de ce côté-là. Hélas, ils avaient à mes yeux quelque chose de faux, de pas fini. J’ai été déçue.

Ce film a également son lot d’effets spéciaux. Et aujourd’hui les technologies avancées permettent de rendre de très jolis procédés. De quoi appâter bon nombres de spectateurs…
Et bien, même pas ! Ils sont en général bons, mais je n’ai pas été impressionnée plus que cela. Oui, je dis en général car le coup des scorpions géants, ok c’était drôle mais bon… pour un film des années 80. Aujourd’hui ça le fait beaucoup moins.
Cela dit, quelques scènes sauvent la mise, et notamment celle de la capture de Méduse. Ici, j’ai trouvé le décor plus soigné et les effets bien plus convaincants. Pour moi, c’est certainement la meilleure séquence du film. Même si elle recèle une erreur, dont je vous parlerai plus bas.
Si je n’ai pas complètement détesté ce film, je n’ai pas réussi à accrocher complètement, pour la bonne raison que dedans aucun élément n’est excellent. On a du mauvais, du moyen du pas mal et même du bon. Mais il manque irrémédiablement ce petit plus qui m’aurait permis, du fond de mon fauteuil de m’extasier, frémir, pleurer… enfin bref ressentir une vraie émotion.

La famille de Persée se fait tuer par Hadès ? Ah oui c’est con pour lui, le pauvre ! Mais c’est tout.
Andromède est vraiment très, très en danger et faut vraiment que Persée il arrive sinon le monstre il va la niqu… la tuer ? Et ben dépêche-toi Persée, et fais pas chier…
Une scène émotion entre Persée et Io ? Ouais ok, c’est bien. Mais je n’ai aucune envie de sortir mon mouchoir pour m’essuyer le coin de l’œil.

Dans un film, certaines phrases retiennent l’attention du spectateur et deviennent même cultes (il y a même des films où c’est carrément l’ensemble du script qui est cultissime. Cf. Les tontons flingueurs). Des phrases qui font frémir l’intérieur du dedans du spectateur.
Dans Le choc des Titans, ça aurait pu. Quand Persée dit : « Ce n’est pas en Dieu que je me battrai, mais en homme. » Oui, ça aurait pu avoir un impact. Sauf que c’est dit d’une manière tellement… vide et sans âme, que la première réflexion que je me suis faite c’est : On s’en fout, c’est ton problème. Mais en plus, c’est qu’il le répète une deuxième fois, comme si on était trop cons pour comprendre la première. Et là j’ai eu envie de lui répondre : Oh ta goule, va choper la tête de Méduse et arrête de parler !
Donc, non ce n’est pas dans les dialogues que j’ai trouvé mon lot d’émotion.

Enfin, la musique ne m’a pas aidée dans ce domaine. A vrai dire, j’ai peine à me souvenir de celle-ci, tout ce dont il me semble me rappeler c’est qu’elle était forte quand il y avait de l’action et douce dans les moments plus calmes.

Vous l’aurez compris, ce film n’a fait ressortir en moi aucune émotion particulière.
Il m’a diverti, mais ça s’arrête là.

 

Le metteur en scène s’est-il brûlé les ailes à s’attaquer à la Mythologie

Dans le film, le metteur en scène a pris quelques libertés. Certaines ne m’ont pas dérangées et je comprends son intention d’un point de vue suspens ou photographie, en revanche d’autres m’ont perturbées ou m’ont laissé dubitative.

Le personnage d’Io, interprété par Gemma Arterton. Elle est présentée ici comme l’ange gardien de Persée. Celle qui le suit depuis toujours, le protège de loin. On apprend qu’un maléfice a été jeté sur elle : celui de la jeunesse éternelle.
D’une part, je n’ai jamais entendu que Persée ait eu une quelconque protectrice, d’autre part, Io n’avais pas la jeunesse éternelle, mais fut transformée en génisse.
Et sincèrement, je ne vois absolument pas ce qu’elle apporte de plus au film. C’était pour la touche féminine, parce que les hommes sont beaucoup plus nombreux au générique ? Et alors ? Ai-je envie de dire.

Pégase, le cheval ailé. Nous découvrons ce cheval assez tôt dans le film. Avant même que Persée ne tue Méduse. Or Pégase est né de cette dernière, lorsque Persée lui coupe la tête. Le scénariste en a décidé ainsi, ok ! Pourquoi pas. Et effectivement, pour la suite du film, où l’on retrouvera l’affrontement de la gorgone et de notre héros dans une espèce de grotte, il était probablement mieux de faire naître Pégase plus tôt.
Cependant, je n’ai pas compris pourquoi avoir créé plusieurs chevaux ailés, sachant que Pégase était le seul de son espèce. Et pourquoi un cheval noir, alors qu’il est toujours représenté en blanc. Il y a pour moi un surplus qui ne s’imposait pas et n’ajoute rien de plus au film.

Puisqu’on parle de Méduse. Comme je le disais plus haut, la séquence de l’affrontement entre Persée et cette gorgone est pour moi la plus réussie. Ici, il a été fait le choix de la représenter avec un corps de serpent. Certainement pour accentuer l’action et le côté dangereux et terrifiant de Méduse. Et à propos de terrifiant, celle-ci est généralement décrite comme ayant une tête hideuse. Cette fameuse tête qui figeait en pierre ses ennemis. Or là, et bien elle n’a rien de hideux et terrifiant. Elle est même belle. En fait, Méduse est carrément sexy avec ses traits fins et son soutien-gorge soulignant une poitrine plutôt avenante.
Pourquoi ce choix de ne pas jouer le côté terrifiant de cette gorgone jusqu’au bout ?

Les Djinns, issus du folklore du Proche-Orient, aident nos valeureux grecs dans leur périple. Il est sûr que Persée n’a jamais rencontré ces Djinns. Ça met un peu de folklore supplémentaire dans le film… et nous permet d’avoir l’affrontement raté des scorpions géants. Si d’un point de vue mythologique cela n’a aucun sens, j’avoue que cela ne m’a pas dérangé outre mesure. D’autant plus que ces djinns sont les personnages qui à mon sens ont une vraie personnalité dans ce film.

Le Kraken, gros monstre marin issu des légendes scandinaves.
Il va de soi que Hadès n’a jamais lâché le kraken (une espèce de Nessie géant) sur Argos et donc sur Andromède. En réalité cette dernière devait bien être livrée à un monstre marin, mais il s’agissait d’une baleine (cétus).

Enfin, je finirai avec le couple mythique Persée et Andromède, remplacé dans ce film par Persée et… Io.
Encore une fois, pourquoi ? Quel est l’intérêt de casser ce couple célèbre ?
J’avoue que cette décision me laisse vraiment perplexe…

 

 

Pour la conclusion, je ne vais pas enfourcher Pégase

Le choc des Titans est pour moi un film divertissant, mais qui n’entrera pas dans la grande histoire du cinéma.
Sans être complètement mauvais, il n’a pas su me convaincre à 100% du fait de ses trop nombreux défauts.

Faut-il le voir ? Pour passer un peu de temps, oui pourquoi pas. Mais ne vous attendez pas à un chef d’œuvre.

 

côté challenge

Publicités

Une réflexion sur “Sauvez Andromède !

  1. Totalement d’accord avec ton avis ! Vraiment pas très inspirant comme remake mais on peut lui accordé que ça reste divertissant ^^ Et la fin m’a laissé perplexe et beaucoup déçu. Comme tu le dis il rentreras pas dans les annales.

Envie de laisser un petit mot ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s